Mini Bidet, hygiène intime

 
 
 
 
 
Aujourd’hui parlons popo, caca, prout. Oui, parce que je trouve que ça devrait être moins tabou.
 
 
 
 
 

S’essuyer autrement, le mini-bidet DIY

J’ai trouvé une solution économique pour réduire la consommation de papier toilette: la douchette pour vulve et anus.
 
 

 

 

La bouteille:

 
 
 La pression du jet dépendra de la pression que vous exercez sur la bouteille. La rigidité du plastique et même la forme de la bouteille feront qu’il y aura besoin de plus ou moins de force. C’est pourquoi il importe de choisir une bouteille d’un format que vous soulèverez avec aisance (1L=1Kg). Le mieux est d’avoir une bonne prise en main donc choisir une bouteille de diamètre adapté à vos mains également.
 
 
 
 
 
J’ai choisi la Perrier; élégante, rigide et précise.
 
 
 

Ce qui m’a conquise dans le nettoyage à l’eau

  • je me sens plus propre, je reviendrais difficilement en arrière
  • pas de peluches de papier coincées n’importe où
  • ça n’irrite pas contrairement au papier
  • j’achète beaucoup moins de papier toilette.
  • avec une bouteille d’1L je tiens bien une semaine sans la re-remplir.
  • et mention spéciale au moment des règles, pour se laver ou laver sa cup
 
 
 

Parenthèse gynéco (donc femmes…)
Vous savez que nous sommes du fait de notre anatomie obligées de nous essuyer la vulve du bas vers le haut, à cause des risques de contamination par l’entrée du vagin, mycoses ect. On peut doucher du haut vers le bas (le contraire serait acrobatique) mais après: essuyer du bas vers le haut. S’essuyer est aussi à mon avis important car l’eau du robinet est chlorée et il faut éviter l’humidité. Il faut trouver une position dans laquelle l’eau ne coule pas de l’anus vers la vulve.

S’exposer à l’eau du robinet trop souvent peut poser problème notamment à cause du chlore qui peut perturber le biotope vaginal. Il me semble aussi que l’humidité répétée n’est pas bonne. On risquerait la mycose ou les cystites. C’est pourquoi je ne recommande pas d’utiliser la douchette à chaque pipi. Qu’on s’entende bien. De plus utiliser la douchette ne fait pas économiser de papier sur la petite commission puisqu’il faut bien se sécher .Parenthèse fermée

 

.

Une autre option pour essuyer l’urine est celle d’utiliser des mini-serviettes (carrés molletonnés lavables) et de les mettre en machine. Je vous conseille plutôt le molleton de bambou car il devient moins rêche que celui de coton, par contre le coton résistera mieux aux lavages à haute température. On peut en trouver facilement en boutique bio ou les faire soi-même si on a une machine à coudre. 

 

La pratique du lavage à l’eau

Sans titre-1.jpg
Déjà vous allez devoir trouver une position qui vous permette d’atteindre l’anus avec le jet d’eau de la bouteille. Moi au début je me plaçais comme ça.
Pour débuter il est préférable de retirer les vêtements du bas sinon vous allez vous tremper.
 
 
 
 

Sans toucher d’urine ni de matière fécale:

Ici on utilise uniquement le jet pour décrotter le plus gros, comme un carsher. C’est très bien aussi si vous avez un bloquage avec le fait de toucher les selles.

  • Pour que ça soit le plus efficace au début je relevais les jambes (je pose les talons sur la planche fig 1) pour rincer l’avant. Donc un jet au niveau du clitoris pour rincer l’urine, on peut partir de plus haut pour faire un bain dérivatif.
  • Si l’anatomie est vallonnée on peut écarter les lèvres avec les doigts.
  • Et encore depuis l’entre-jambe je fais un premier jet de décrottage, plus bas sur l’anus. D’où l’intérêt de relever les jambes, sinon il ne sera pas accessible. Avec cet angle on décrotte le plus gros avec plus de sécurité point de vue contamination. Mais c’est à compléter par un jet depuis l’arrière (fig 2) pour faire « l’angle mort ».
  • Pour nettoyer le pet sans toucher avec les doigts donc : Je change de position et fais un autre jet décrottant depuis l’arrière en se rasseyant. Pour cela on peut soit se relever un peu de la cuvette soit se pencher, cela dépend de ce qui vous parait le plus naturel.
Shema derrière
  • Puis on s’essuie surtout pour l’humidité. Il peut rester un peu de selles mal placées si elles étaient liquides et n’ont pas été rincées. Ou si les selles sont très sèches, de petits morceaux peuvent rester coincés dans les plis de l’anus.

 

 

S’essuyer à l’eau et à la main

admirez la belle illustration que j’ai faite oooh

Shema par devant

  • Pour s’essuyer à main nue on tient la bouteille dans une main et on verse de l’eau dans le creux de son autre main tout en essuyant l’anus du bout des doigts.
  • Il faut définir de façon stricte le rôle de chaque main. Ne pas toucher la bouteille avec la main d’essuyage pour ne pas la contaminer.
  • La matière fécale va toucher la pulpe d’un ou deux doigts, qui sont rincés en continu par l’eau de la bouteille. Cela n’étale pas les selles. Contrairement aux croyances, les selles sont sécables à l’eau et non grasses.
  • On doit faire attention à ne rien toucher avec cette main avant de l’avoir nettoyée au savon. Comme nous sommes supposés le faire aussi en temps normal.
  • Si vous souhaitez vous sécher, le mieux est de reposer la bouteille et utiliser la main de la bouteille pour prendre du papier ou votre lingette lavable et pour tirer la chasse. Attention à perdre le réflexe de jeter le papier aux toilettes si vous transitionnez vers des linges lavables.
  • Remonter le pantalon d’une main n’est pas toujours des plus faciles, il faut avoir le lavabo à proximité sinon ce sera course en sac à patates cul nu. Si il n’y a pas de lavabo mais un bain ou une douche à côté des toilettes utilisez-les pour vous laver les mains au savon.

 

 

Les Lingettes Lavables


Utiliser des supports lavables pour essuyer les selles se combine à mon avis très bien avec le rinçage préalable du postérieur.

Préférez un tissu doux à bouclettes, non lisse. Le coton durcit fortement dans le temps

Disposer à portée de main ses tissus propres et un contenant garni d’un filet de lavage pour stocker les tissus souillés et limiter leur manipulation. (Voir plus bas « Trier pour le lavage avec dignité »)

 Point de vue lessive

J’ai environ 40 carrés lavables, que j’utilise aussi pour le démaquillage, comme gant de toilette, et pour essuyer vulve et anus et je dois les laver une fois par semaine pour en avoir toujours. Un homme aura moins besoin de tissus.

Mes carrés sont très peu souillés de selles, puisque je m’essuie à la main avec de l’eau ce qui est très efficace en soi; il ne reste jamais que d’infimes-micro-minus traces de selles. Donc ce que je dois laver de mes linges c’est de l’eau, du pipi mais très très très peu de matières fécales.
Je lave la plupart du temps comme c’est recommandé pour les couches lavables pour ne pas cuire et fixer l’ammoniaque de l’urine: de préférence à 30°C, avec de la lessive ordinaire .
De temps en temps je lave à chaud 60° pour désinfecter.

Si vous vous essuyez directement l’anus sans rincer préalablement, il y aura beaucoup de matières fécales. Je vous conseille de vous renseigner sur comment stocker et laver les couches sales, et d’appliquer cela à vos tissus lavables.

Sur le site Sebio: Kit d’alternative au papier toilette (37,95 €), ou lingettes par 10 (6,95€)
parrainage sebio 5€ bernadetchirack+gmail.com

 
Pour moi, la technique d’essuyage la plus propre, efficace, douce et sans déchet est de combiner

 

  • Bouteille d’eau du robinet ou douchette
  • Essuyage direct à la main nue
  • Carrés lavables

 
Mais d’autres combinaisons sont faisables, adaptez en fonction de vos limites psychologiques face aux selles.


 Les contraintes;
    • lavage des carrés régulier et remplissage de la bouteille d’eau.
  • plus d’équipement que le seul papier toilette, donc plus de place occupée aussi 
 
 

Stocker les cotons propres à portée de main

J’utilise une petite corbeille, à l’abri dans le placard de sous l’évier juste en face du trône.

Trier pour le lavage avec dignité

Pour éviter de tripoter son papier toilette sale, le trier directement.

  • Utiliser un sac de lavage pour rassembler les tissus fraîchement souillés. Comme ça vous n’aurez qu’à le fermer et à le mettre à la machine quand vous le souhaitez.
  • Placer le sac de lavage dans une boîte facile à laver et qui puisse se fermer (surtout si vous avez animaux ou enfants) pour limiter la propagation bactérienne dans vos WC.

…Tout ça c’est juste pour faire plus propre. Si vous vous pré-nettoyez l’anus à l’eau, le sac de cotons sales ne sentira rien, il y a pas de risque sanitaire majeur.

Mais vos cohabitants apprécieront de ne pas toucher votre PQ en triant le linge, normal! C’est plus…digne. Écolo n’est pas nécessairement crado.

Si votre DIY ne vous a pas conquis, il peut servir à autre chose. En arrosoir ou comme jet pour laver des saletés dans les toilettes par exemple. Pour décrotter la fraîche proute du pot de bébé, la litière du furet ou que sais-je!
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s