Stocker les vêtements hors saison

  Je ressors mes vêtements de saison, et retire du dressing ceux qui ne me serviront plus cette année. C’est utile dans les zones géographiques tempérées où il y a de grands écarts de température, et où on a donc besoin de plus de vêtements différents. Tout ça prend souvent trop de place. On arrive à un fouillis terrible, la robe d’été perdue dans une montagne de pulls épais..c’est pas optimal, on peut mieux faire. En mettant de côté les choses inutiles pour la saison on voit mieux ce qu’on a, ça fait de la place dans la tête aussi,  et on perd moins de temps à chercher un vêtement ou à ne pas savoir quoi mettre.

  Dans cet article on ne va pas voir comment faire une sélection pour composer les capsules. Je vais vous donner mes conseils généraux pour préparer les vêtements à leur stockage.

A quoi servent ces conseils?

  Quand je remballe les vêtements d’une saison passée, je fais une série de petites opérations pour que ma capsule de saison soit agréable à retrouver l’année suivante. Prendre la peine de se faire ces petites bienveillances fait du déballage un moment gai et motivant. Le changement de saison est mieux vécu ainsi. On trouve ses vêtements attrayants, on est content(e) de les retrouver, on a déjà des idées d’associations ect; on sent qu’on va être beau(lle). Alors que si on ouvre le sac et qu’on voit des choses défraîchies qui sentent mauvais, ça nous laissera de marbre, comme si on avait vidé le lave-vaisselle. On aura probablement plus envie de racheter, toujours racheter.


Retirer les bouloches

  C’est une opération purement à visée esthétique, en effet on peut préférer ne pas retirer les bouloches pour conserver l’épaisseur du tissu. Je ne recommande pas de “déboulocher” les parties non visibles des vêtements par exemple car cela abîme et affine inutilement le tissu.

  Pour retirer les bouloches on peut utiliser les appareils dédiés à pile ou manuels, et une lame de rasoir. Ou pour les grosses bouloches comme ci-dessous, de simples ciseaux.

On voit pas si bien mais c’était vraiment très bouloché, au point que je n’ai pas porté ce bonnet cet hiver et j’ai pensé le jeter.


Recoudre les boutons, les petits trous, les coutures qui se défont

  Inspectez un peu les vêtements, mettez de côté tout ce qui est réparable et que vous voulez faire. Il est préférable de faire les réparations avant de stocker les vêtements. Si vous ne le faites pas, vous ne le ferez probablement pas l’année suivante. Vous ne porterez pas un vêtement abîmé donc il prendra encore de la place pour rien. Il serait peut-être plus judicieux de vous en séparer maintenant si les réparations demandent trop d’investissement pour être faites rapidement. Même chose pour les taches;

Détacher

  Pour gagner du temps occupez vous des tâches à la main, sans forcément mettre à la machine si le vêtement est propre.

  Comme détachant il existe des alternatives non polluantes efficaces et pratiques, les savons détachants; le savon au fiel de boeuf ou le savon de marseille véritable par exemple, qui retirent grand nombre de tâches. Si malgré tout vous utilisez un produit polluant, limitez la quantité utilisée au strict nécessaire.

Apportez les vêtements nécessitant un lavage à sec au pressing si ils en ont besoin. Pensez aussi au besoin à laver les écharpes, foulards, chapeaux, manteaux, tout ce qu’on ne lave pas souvent.


Repasser ce qui en a besoin

  Ça va surtout être les jupes, robes, à plis ou à volants, les chemises et pantalons de bureau.

  Maintenant, réfléchissez à votre capacité à repasser et à la fréquence de repassage dont votre vêtement a besoin, car si il est le plus souvent en boule en attente d’être repassé (plutôt que repassé, bien rangé et prêt à porter), c’est inutile de le garder. Repassez-le et donnez ou vendez-le. Si vous pouvez porter des vêtements qui n’ont pas besoin de repassage pour le travail, bien-sûr. Sinon, je compatis.


Trier ce qu’on a pas porté

  Parfois il est difficile de se séparer d’un vêtement alors qu’on sait qu’on ne l’a pas porté de la saison. Pas de souci, si vous voulez lui donner le bénéfice du doute, gardez une trace de son statut “en probation” pour ne pas que l’affaire traîne 5 ans. Par exemple écrivez ça sur un petit carton que vous mettez sur le vêtement dans le sac, ou répertoriez-le dans un fichier excel avec la date, description du vêtement, les pour et contre de votre hésitation à le garder. (exemple de feuille excel que vous pouvez utiliser avec Google Sheets)

(Une vieille étiquette d’identification de sac. On s’est débarrassés des vêtements depuis mais c’est juste à titre d’exemple. Noter la date est très parlant.)


Protéger les vêtements

Quelques conseils pratiques, évidement c’est de protéger les vêtements stockés hors de la garde-robe. On va de préférence mettre les sacs dans une pièce chauffée ou un grenier.

Choisissez intelligemment le lieu de stockage; Il y a le facteur humain-espace de propriété, l’humidité, les mites, les souris. Si vous vivez en appartement n’allez pas mettre ça dans les parties communes sans demander aux autres pour vous faire de la place, vous risquez évidemment que quelqu’un les jette en votre absence ou qu’ils soient détériorés pour X raisons. Ayez la possibilité de garder un oeil dessus pour pouvoir intervenir rapidement si il y a un problème.

Comme contenants, vous pouvez vous servir d’une valise, de sacs de voyage en toile, de housses en plastique. Il  est important que le contenant soit fermé. De grands sacs plastique épais de récupération feront très bien l’affaire aussi, vous pouvez les fermer parfaitement à renfort de ficelles ligotantes ou de scotch brun. N’hésitez pas à ré-utiliser des sacs et pochettes plastique pour protéger tout ce que vous voulez, c’est vraiment très utile. Je me moquais de ma grand mère qui gardait tout dans des plastiques, mais ses vêtements ont vraiment été conservés en parfait état grâce à ça.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s